Vous êtes ici : Le guide des assurances pour particuliers > L'Assurance Dépendance

L'Assurance Dépendance

L’assurance dépendance est une formule qui permet de couvrir l’assuré lorsque celui-ci perd son autonomie. Une rente mensuelle lui est alors versée jusqu’à la fin de ses jours pour lui permettre d’être assisté dans les tâches quotidiennes qu’il ne peut plus réaliser seul. Il existe plusieurs types de contrats de dépendance, qui distinguent notamment la dépendance partielle de la dépendance totale.

Comparateur Assurance Dépendance
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Quelle est l’utilité d’une telle couverture ? Quelles sont les garanties couvertes ? Comment le niveau de dépendance est-il évalué ? Comment souscrire un tel contrat ? Dans ce dossier, nous vous apportons les réponses à vos questions et nous mettons notre comparateur en ligne à votre disposition afin de vous aider à trouver le contrat qui vous correspond.

Qu’est-ce qu’une assurance dépendance ? Quelle utilité ?

L’assurance dépendance est une couverture destinée aux personnes en situation de dépendance. Elle prévoit le versement d’une rente qui se met en place lorsque l’assuré n’a plus la capacité d’effectuer certaines tâches du quotidien en autonomie.

Il existe un vaste éventail de contrats. Certains fonctionnent exclusivement par le versement d’une rente, d’autres prévoient un capital et d’autres encore incluent des garanties complémentaires destinées à aider l’assuré et ses proches dans certains domaines plus larges, notamment en leur apportant un soutien psychologique, en les accompagnant dans leurs démarches administratives, etc.

Se protéger contre la perte d’autonomie est, de nos jours, recommandé, voire même encouragé par l’État. Les progrès de la médecine et l’amélioration des conditions de vie ont permis d’allonger l’espérance de vie. Néanmoins, cette bonne nouvelle a pour conséquence une augmentation des situations de dépendance, avec près d’un million de personnes concernées en France. L’État et la plupart des mutuelles ne couvrent pas les dépenses liées au placement des personnes dépendantes dans des établissements adaptés (EHPAD, etc.) et les pensions de retraite ne suffisent pas. La perte d’autonomie est une situation bien réelle qui concerne de plus en plus de personnes âgées, tant sur le plan personnel et quotidien que sur le plan financier.

En conséquence, opter pour un contrat d’assurance dépendance est une bonne solution pour se mettre à l’abri tout en évitant d’impacter son patrimoine et les biens de ses proches. Le principe est très simple, puisque l’assuré s’engage à verser une cotisation régulière et, en échange, l’assureur lui verse une rente mensuelle jusqu’à son décès dès lors qu’il est considéré comme dépendant.

Quel est le mode d’évaluation de la dépendance et les garanties couvertes par cette assurance ?

Chaque contrat est unique et les garanties couvertes dépendant directement de la formule retenue. Quoi qu’il en soit, il est possible d’opter pour un contrat de dépendance totale ou un contrat de dépendance partielle selon les besoins de l’assuré.

La plupart des compagnies d’assurance se basent sur la grille Aggir liée à l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie). Toutefois, cette grille de base n’est parfois pas prise en compte ; il est donc indispensable de bien vérifier que le terme de dépendance ne soit pas trop restrictif.

Pour définir le terme de dépendance et évaluer ce niveau pour chaque assuré, la grille Aggir distingue 6 niveaux et se base sur la capacité de l’assuré à effectuer les 10 actes suivants en autonomie ou dépendance pour évaluer le besoin réel de celui-ci :

  • La cohérence : la capacité à communiquer avec les autres et à se comporter de manière sensée et raisonnable.
  • L’orientation : la capacité à se repérer et à s’orienter dans le temps et l’espace.
  • La toilette : la capacité à se laver en autonomie.
  • L’habillage : la capacité à se vêtir et se dévêtir.
  • L’alimentation : la capacité à se servir un repas préparé et à le manger.
  • L’hygiène : la capacité à éliminer ses urines et selles tout en respectant des règles d’hygiène.
  • Les transferts : la capacité à se lever, s’asseoir, se coucher et à changer de position seul.
  • Les déplacements intérieurs : la capacité à se déplacer au sein de son domicile.
  • Les déplacements extérieurs : la capacité à se déplacer en dehors de son domicile.
  • La communication à distance : la capacité à téléphoner, utiliser une alarme ou une sonnette en vue d’envoyer un signal d’alerte.

Par ailleurs, 7 autres variables peuvent être intégrées à l’évaluation de la dépendance et de l’autonomie de la personne :

  • La capacité à s’occuper et à gérer ses biens et son budget.
  • La capacité à se préparer ses repas.
  • La capacité à faire le ménage de son domicile.
  • La capacité à prendre un moyen de transport.
  • La capacité à faire des achats en direct ou à distance.
  • La capacité à suivre les recommandations et les ordonnances médicales.
  • La capacité à pratiquer des activités sociales, de loisir, culturelles ou sportives.

Selon le contrat, le niveau de dépendance de l’assuré peut être déterminé soit par le médecin traitant, soit par le médecin-conseil de la compagnie d’assurance. À partir de ce degré de dépendance, chaque compagnie d’assurance est libre de déterminer les garanties qui doivent être incluses au contrat. À noter que si un assuré n’est jamais reconnu dépendant au cours de sa vie, les fonds investis dans son contrat seront perdus. En effet, pour bénéficier des prestations fournies par son assurance dépendance, il faut être reconnu dépendant.

Un contrat d’assurance dépendance peut couvrir la dépendance totale ou la dépendance partielle :

  • Dans le cadre de la dépendance totale, une rente à hauteur de 100 % du montant prévu est versée à l’assuré.
  • Dans le cadre de la dépendance partielle, seule une part du montant prévu est versée sous forme de rente à l’assuré, à hauteur du niveau de dépendance défini.

Comment choisir son assurance dépendance et comment souscrire son contrat ?

Un contrat d’assurance dépendance peut être souscrit auprès d’une compagnie d’assurance, d’une mutuelle, d’une banque, d’un institut de prévoyance, voire d’un organisme indépendant.

Comment choisir son contrat d’assurance dépendance ?

Le choix de votre contrat d’assurance dépendance ne doit pas être entrepris à la légère, car il est indispensable que les garanties vous couvrent à hauteur de vos besoins. Il est en effet recommandé de souscrire un contrat qui corresponde aux besoins réels de l’assuré afin de lui permettre d’être bien protégé, mais aussi de lui éviter de payer pour des services dont il n’a pas l’utilité.

Plusieurs critères doivent être pris en compte pour faire le bon choix. Il importe en effet d’être vigilant quant au niveau de dépendance pris en charge, aux garanties comprises, à la nature des services complémentaires proposés, au montant des cotisations à verser, au délai du versement de la rente et à l’éventualité d’un capital si vous le désirez.

Pour faciliter votre recherche de contrat d’assurance dépendance, nous mettons notre comparateur de devis à votre disposition. Ce service gratuit, sans engagement et entièrement personnalisé, vous permet de recevoir jusqu’à 4 offres adaptées à vos besoins en l’espace de quelques secondes. Pratique et rapide, il vous offre la possibilité de donner suite ou non à votre recherche et de contacter les compagnies d’assurance en vue de solliciter un devis détaillé. Le comparateur en ligne reste l’outil le plus performant pour obtenir les offres du marché au meilleur rapport qualité/prix.

Comment souscrire un contrat d’assurance dépendance ?

Nous vous recommandons d’établir plusieurs devis comparatifs détaillés avant de vous engager. Étudiez bien chacun d’entre eux pour vérifier l’ensemble des points de vigilance. Vérifiez bien que la couverture soit la plus complète possible à montant de cotisation égal. Il ne vous reste plus qu’à vous tourner vers la compagnie d’assurance qui vous offre le plus de satisfaction.

Sachez que vous pouvez souscrire une assurance dépendance à tout âge ou presque, à partir de 40 ans. Plus vous signez votre contrat tôt, moins le montant de vos cotisations sera élevé. Toutefois, il est à noter que la plupart des compagnies d’assurance refusent de souscrire de nouveaux contrats après 70 à 75 ans. Il est généralement conseillé de souscrire ce type de contrat à l’âge de 60 à 65 ans.

Est-il possible de résilier un contrat d’assurance dépendance ?

Oui, vous pouvez tout à fait résilier votre contrat d’assurance dépendance. Attention toutefois à bien vérifier les conditions de résiliation au sein de votre contrat, car vous ne pourrez pas entamer cette démarche à tout moment et dans n’importe quelles conditions.

Il faut savoir que la résiliation de votre contrat n’en permet que l’interruption. En conséquence, vous perdez l’ensemble des droits acquis et vous ne percevez pas le remboursement des cotisations déjà versées.

Partager cette page sur les réseaux sociaux