Vous êtes ici : Le guide des assurances pour particuliers > L'Assurance Obsèques > Peut-on négocier le prix d'une assurance obsèques ? Si oui, comment ?

Peut-on négocier le prix d'une assurance obsèques ? Si oui, comment ?

De nombreuses personnes souscrivent un contrat d’assurance obsèques afin d’anticiper le financement de leurs funérailles, évitant ainsi à leurs proches de payer les frais qui s’imposent dans de telles circonstances. Cette assurance a un coût pour le souscripteur, qu’il peut régler sous différentes formes. Mais est-ce possible de faire baisser la cotisation lorsque l’on sollicite une assurance obsèques ? Explications.

Comparateur Assurance Obsèques
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Comment est fixé le prix d’une assurance obsèques ?

Les cotisations d’assurance obsèques sont établies préalablement par chaque organisme de prévoyance. Le coût est déterminé en fonction des critères suivants :

  • L’âge du souscripteur : plus l’assuré est jeune, moins chère est sa cotisation,
  • Le capital souscrit : la prime est fixée en fonction de la somme garantie pour le règlement des obsèques,
  • Le taux de revalorisation prévu au contrat : il est fixé généralement selon l’inflation. Le nombre d’années de cotisation est pris en compte pour le calcul de la revalorisation du capital.

Les types de cotisations se présentent sous trois formes, à savoir :

  • La cotisation unique : le règlement est effectué en un seul versement au moment de la souscription.
  • La cotisation temporaire : les versements peuvent être mensuels, trimestriels, semestriels ou annuels. Ils sont prévus sur une durée déterminée à la souscription, par exemple sur 12, 15 ou 18 ans, en tout cas généralement sur une période comprise entre 10 et 20 ans.
  • La cotisation viagère : les versements sont réglés dans la majorité des cas chaque mois, sous forme d’une cotisation fixe jusqu’au décès de l’assuré. Son montant dépend de l’âge de l’intéressé à la souscription.

Les contrats obsèques comprennent deux formules :

  • Le contrat en capital : un bénéficiaire est désigné pour financer les funérailles de l’assuré à hauteur d’un capital préalablement fixé au contrat.
  • Le contrat en prestations : le souscripteur désigne une société de pompes funèbres qui assure l’organisation et le financement des obsèques en fonction de ses souhaits. Il peut opter pour le type de prestation de son choix (crémation, inhumation), la nature de la cérémonie (civile ou religieuse), le modèle de cercueil, les fournitures, les ornements, les services, etc. Cette formule dispense les proches du défunt des démarches et des frais liés aux funérailles.

Comment payer moins cher son contrat obsèques ?

Les contrats obsèques sont souvent standardisés, mais il est tout à fait possible de faire baisser sa cotisation en optant pour des garanties sur-mesure. En effet, certaines clauses figurant dans les contrats en prestations principalement, peuvent s’avérer superflues, voire totalement inutiles au profit d’autres se révélant indispensables. Il est parfaitement toléré que le souscripteur négocie les conditions avant de s’engager, afin de limiter les frais inutiles.

Les principaux points à vérifier avant de souscrire concernent :

  • Les garanties doublons : c’est le cas de l’assuré possédant une carte bancaire Visa. En plus d’être un moyen de paiement, cette carte couvre le rapatriement du corps en cas de décès de son détenteur. Cette garantie assistance est également proposée dans les contrats obsèques. Elle peut donc être retirée des clauses dans ce cas précis.
  • Le paiement des prestations gratuites à la base : certains contrats prévoient la garantie transfert du corps en chambre funéraire. Or, cette couverture est souvent inutile du fait que les hôpitaux et les établissements de soins effectuent cette prestation gratuitement.
  • Les services et prestations superflus : il n’est pas rare de voir mentionner des prestations qui n’ont aucune utilité. C’est par exemple l’entretien de la sépulture qui ne sert à rien si le souscripteur a opté pour une incinération.
  • Le modèle de cercueil et les ornements : il peut être judicieux de choisir un modèle classique d’un coût compris entre 500 et 2 000 € plutôt qu’un cercueil en bois de chêne ou d’acajou avec des ornements haut-de-gamme dont le prix peut atteindre 8 000 €.

Avant de souscrire un contrat obsèques, il est primordial d’étudier les conditions générales et particulières afin de ne pas payer trop cher son assurance.

Comparer les contrats assurance obsèques

Pour trouver le contrat obsèques qui correspond le mieux à ses attentes et à son budget, il est vivement conseillé de solliciter plusieurs devis personnalisés à l’aide d’un comparateur en ligne. Cette solution permet de recevoir différentes offres au meilleur tarif, sans engagement et gratuitement, quelle que soit la formule choisie, en capital ou en prestations.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers