Vous êtes ici : Le guide des assurances pour particuliers > L'Assurance Habitation > Comment choisir une bonne assurance propriétaire non occupant (PNO) ?

Comment choisir une bonne assurance propriétaire non occupant (PNO) ?

Pour une maison qui n’est pas occupée ou habitée par un locataire, il est recommandé à un propriétaire de souscrire à une assurance propriétaire non occupant (PNO). Ce type d’assurance n’est pas obligatoire, mais vous permet d’être couvert en cas de sinistre. Parmi les nombreuses offres disponibles sur le marché, comment choisir une bonne assurance PNO ?

Comparateur Assurance Habitation
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Qu’est-ce que l’assurance propriétaire non occupant ?

Ce type d’assurance est dédié au propriétaire d’un immeuble mis en location ou inoccupé. Il est souscrit en complément de l’assurance habitation du locataire ou pour couvrir un éventuel sinistre au moment où le logement est inoccupé. L’assurance propriétaire bailleur non occupant permet aussi de se prémunir des risques inhérents aux biens immobiliers et couvre la responsabilité civile. D’autres garanties peuvent être demandées en option et ajoutées à ce type de contrat fortement conseillé. Il concerne également le logement en location meublé ou vide. La loi ALUR du 24 mars 2014 l’a rendu obligatoire pour tous les immeubles en copropriété.

Comment choisir une assurance propriétaire non occupant ?

Pour bien choisir une assurance propriétaire bailleur non occupant, certains éléments sont à considérer. Tenez compte de l’étendue des garanties. Certains contrats prévoient la suspension des garanties en cas de vacances locatives sur une durée donnée qui varie d’une compagnie à une autre. Si celle-ci est dépassée, votre contrat est automatiquement résilié. Privilégiez les contrats qui permettent la continuité de certaines garanties. Soyez également attentif sur le montant de la franchise, c’est-à-dire la somme qui sera à votre charge si un dégât survient. Pour certains contrats sans franchise, le montant de la cotisation peut parfois être majoré de façon conséquente. Une franchise judicieuse vous permet quand même d’avoir un prix attractif.

Ne négligez surtout pas les plafonds de garantie stipulés sur certains contrats. Le montant maximum du remboursement qui vous sera alloué ne change pas quel que soit le sinistre et quelle que soit sa valeur. Enfin, les garanties complémentaires dont la protection juridique en cas de litige, l’indemnisation en cas de loyers impayés, les dommages causés à l’habitation par le locataire ainsi que le départ anticipé du locataire et la perte de location. Cette dernière permet d’indemniser le préjudice financier subi par le propriétaire suite à un dommage rendant l’immeuble non habitable. La compensation sera calculée sur la base du dernier loyer perçu.

Différences entre assurance multirisque habitation et assurance propriétaire non occupant

L’assurance multirisque habitation est souscrite par un locataire ou un propriétaire pour sa résidence principale. L’assurance PNO est quant à elle réservée à un logement mis en location. Les couvertures typiques à ce contrat sont les vices de construction, les troubles de la jouissance et les recours des locataires. En général, l’assurance PNO ne couvre pas les dommages qui ont débuté à l’extérieur de votre habitation, dans une maison voisine ou dans les parties communes par exemple. Pour le premier cas, c’est l’assurance du propriétaire ou du locataire qui répare les préjudices tandis que pour le second, c’est l’assurance de la copropriété qui sera mise en œuvre.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers