Vous êtes ici : Le guide des assurances pour particuliers > L'Assurance Animaux > Pourquoi assurer son chien de chasse ?

Pourquoi assurer son chien de chasse ?

Le chien de chasse a une activité à haut risque. Il est très exposé aux blessures, aux accidents et à diverses maladies transmises par la faune qui nécessitent une prise en charge par un vétérinaire. Or, cela coûte très cher. Pour qu’en cas d’aléa le maître d’un chien de chasse puisse prendre soin de son compagnon à moindre coût, il a tout intérêt à souscrire une assurance santé auprès d’une mutuelle pour animaux de compagnie qui rembourse jusqu’à 100 % des dépenses engagées. Mais la loi oblige avant tout le chasseur à souscrire un contrat d’assurance Responsabilité Civile spécifique. Faisons le point.

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

L’assurance Responsabilité Civile pour chien de chasse : obligatoire

Pour couvrir les risques liés à la pratique de la chasse, le propriétaire du chien de chasse est obligé de souscrire une assurance RC « en action de chasse ». La compagnie d’assurance prend en charge les dégâts que le chien occasionne au cours d’une partie de chasse. Certains contrats couvrent aussi le chien en dehors de cette activité. Avant de choisir la formule qui convient le mieux, il est nécessaire de demander plusieurs devis et de bien lire les conditions générales. Cette assurance RC doit couvrir :

  • Les dégâts causés par le chien durant une action de chasse,
  • Les dégâts causés au chien de chasse au cours de son activité, par un gros et par un petit gibier.

Les tarifs varient selon que le chien possède un pédigrée ou non.

L’assurance santé pour chien de chasse : facultative mais hautement recommandée

En plus de l’assurance Responsabilité Civile, qui elle est obligatoire, le propriétaire d’un chien de chasse doit penser à souscrire un contrat d’assurance santé auprès d’une mutuelle animalière. Elle est facultative mais vivement conseillée. Le but est d’offrir à son chien une couverture santé adaptée à l’activité à laquelle il prend part. Cette assurance rembourse, partiellement ou totalement – dans la limite d’un plafond annuel précisé au contrat – les dépenses vétérinaires liées à un accident ou à une maladie. Elle couvre par exemple :

  • Les frais d’hospitalisation,
  • Les interventions chirurgicales,
  • Les examens complémentaires telles que les analyses d’urine, les analyses de sang, les biopsies, l’imagerie (radiographie, scanner, échographie…),
  • La kinésithérapie,
  • Les consultations,
  • Les médicaments,
  • Les transports d’urgence,
  • Les frais d’euthanasie.

Le chien de chasse étant très exposé à différents risques d’accidents ou de maladies, le soigner peut représenter une somme très importante que son maître n’a pas nécessairement les moyens d’assumer. Souscrire un contrat mutuelle chien de chasse est donc une garantie pour son petit compagnon. Certaines compagnies proposent même des formules qui incluent un forfait de prise en charge pour les dépenses liées à des actes de prévention tels que la vaccination, la stérilisation, les vermifuges.

Opter pour une formule complète est la meilleure solution quand on possède un chien de chasse. Idéalement, mieux vaut se tourner vers une assurance santé chien sans délai de carence afin que le contrat puisse prendre effet le jour de la signature. L’absence de franchise est un plus.

Comment trouver la meilleure assurance chien de chasse ?

Pour que le chien soit parfaitement couvert au moment de l’ouverture de la chasse, son propriétaire doit pouvoir comparer les formules proposées par différents assureurs. Pour gagner du temps, il peut recourir à un comparateur de mutuelles chiens en ligne. Après avoir complété le formulaire spécifique, il n’a plus qu’à choisir la meilleure offre, tant en termes de garanties que de tarif. Par le biais de cet outil comparatif, il est tout à fait possible d’assurer son chien de chasse en quelques clics.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers